Les péripéties d’Alice : le monde du travail

 

Les péripéties d'Alice : le monde du travail épisode 2, l'entretien d'embauche

Les péripéties d’Alice : le monde du travail épisode 2, l’entretien d’embauche

 

Un des premiers obstacles à l’entrée des personnes autistes dans le monde du travail est l’entretien d’embauche.

Dernière ce qui peut paraitre comme un échange d’informations classiques pour qui cherche un emploi, se joue en réalité un exercice extrêmement complexe pour les personnes autistes.

En effet, l’entretien d’embauche fonctionne selon des règles précises qui demandent à mettre en avant ses compétences tout en minimisant ses défauts. C’est un exercice qui demande un savoir-être particulier et pour lequel le recruteur est attentif au moindre détail.

Quelques points peuvent mettre en difficulté les personnes autistes :

  • Adapter son image de soi : mettre des vêtements appropriés selon l’emploi recherché (on ne s’habillera pas de la même manière pour un emploi de paysagiste que si on postule dans une banque) et soigner sa coiffure et avoir une bonne hygiène générale.
  • Répondre franchement aux questions et ne pas réussir à atténuer les éléments qui seraient mal perçu par le recruteur.
  • Comprendre qu’il y a des éléments de fonctionnement qui sont socialement mal perçus dans certains emplois (être timide, avoir des difficultés pour entrer en contact avec autrui, être en difficulté pour travailler en équipe…).
  • Savoir mettre en avant ses compétences et pouvoir les expliciter.
  • Les mouvements stéréotypés qui sont mal perçu socialement la plupart du temps, comme le fait de se balancer ou de bouger ses mains.
  • Savoir répondre à des questions vagues du type « parlez moi de votre parcours », « parlez moi de votre emploi précédent ». Les personnes autistes ont souvent besoin de questions plus précises et structurées pour comprendre ce qui est attendu par leur interlocuteur.
  • Devoir justifier un parcours dans le monde travail complexe avec des changements d’employeurs multiples et de longues périodes d’inactivités qui soulèvent de la suspicion du recruteur

 

Il existe des dispositifs de job coach pour les personnes autistes afin de les accompagner dans les diverses étapes de l’emploi y compris la recherche d’emploi et l’entretien d’embauche. Cela permet également de sensibiliser l’entreprise où sera accueillie la personne et de prendre en compte ses besoins pour adapter au mieux l’environnement de travail.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.