Les péripéties d’Alice

Les personnes autistes ont des difficultés à trouver le sommeil et à le conserver. Cette problématique est au coeur des préoccupations des personnes autistes et de leur famille, pourtant elle a été jusque là peu étudiée comparativement à d’autres pathologies associées.

Selon une étude de Goldman S.E. (et al. Dev. Neuropsychol.), 44 à 86 % des enfants autistes ont des troubles du sommeil contre 10 à 16 % dans la population normale. Les personnes autistes sont sujettes aux insomnies, il leur faut en moyenne 11 minutes de plus que les personnes non autistes pour s’endormir, et beaucoup d’entre-elles se réveillent fréquemment et à plusieurs reprises durant la nuit.

Le manque de sommeil a des conséquences directes sur les personnes autistes et notamment sur leurs capacités sociales. Les enfants autistes qui souffrent de troubles du sommeil ont plus de comportements stéréotypés et performent moins bien aux tests d’intelligence. Ils ont également plus de difficultés à se concentrer.

Les péripéties d'Alice : une nuit d'insomnie

Les péripéties d’Alice : une nuit d’insomnie

Les péripéties d'Alice : une nuit d'insomnie

Les péripéties d’Alice : une nuit d’insomnie

 

 

(2 commentaires)

    • F.Monrat on 8 octobre 2018 at 15 h 58 min
    • Répondre

    Super merci

    1. Merci pour vos encouragements, j’en prépare d’autres 🙂

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.