Le paradoxe de la solitude chez les personnes autistes

Le paradoxe de la solitude chez les personnes autistes est qu’elle est à la fois recherchée et peut en même temps devenir une souffrance. Tony Attwood explique que les déficits dans les interactions sociales ne sont pas visibles lorsque la personne est seule. Les déficits de communication sont également peu visibles et la personne autiste … Lire la suite de Le paradoxe de la solitude chez les personnes autistes