Lien entre autisme et système digestif : 6 ème prix Dassault

Le sixième prix Dassault à consacré les travaux de Joel Doré qui démontrent des liens entre l’inflammation et les troubles gastro-intestinaux chez les personnes avec troubles du spectre de l’autisme.

 

 

Depuis les années 1975 et les premières études en matière d’épidémiologie de l’autisme , le nombre de personnes concernées n’a cessé d’augmenter pour atteindre environ 1 % de la population. Outre les facteurs génétiques mis en avant dans les causes de l’autisme, un nombre important de recherche porte également sur les causes environnementale. Le professeur Joel Doré étudie les altérations entre les personnes autistes et leur flore intestinale ou microbiote. Les troubles gastro-intestinaux chez les personnes autistes représentent la moitié de la population, contre 15 % de la population générale.

L’étude portera sur 150 patients autistes Asperger souffrant de troubles gastro-intestinaux et un groupe de 50 personnes témoins en bonne santé. Le but étant d’étudier l’hyperperméabilité intestinale, les inflammations, le stress oxydant et la dysbiose du microbiote. Ce projet intitulé « MicrobiAutisme » a pour premier objectif d’identifier les biomarqueurs pertinents et de dégager des pistes de réflexions qui permettraient une prise en charge clinique des troubles gastro-intestinaux chez les personnes autistes afin d’améliorer leur qualité de vie. Pour Joel Doré  :

 

Ce projet nous permettra de disposer d’une base solide pour la planification d’essais cliniques basés sur la restauration de la symbiose hôte-microbiote avec l’espoir d’impacter les symptômes comportementaux dans les troubles du spectre de l’autisme. Nous espérons ainsi à terme réduire les symptômes comportementaux qui affectent le bien-être et la santé des malades.

 

 

Une inflammation chronique du microbiote entrainerait un cercle vicieux : lorsque le microbiote intestinal est déstabilisé cela entraine une perméabilité de la paroi intestinale qui laisse filtrer des résidus, des toxines, des virus, des bactéries… Ce phénomène active le système immunitaire qui entraine une inflammation chronique qui elle même cause une altération du microbiote.

 

Cercle vicieux de l’inflammation intestinale chez les personnes autistes

 

Dans un second temps un deuxième objectif sera de voir s’il existe un effet de causalité entre les troubles gastro-intestinaux et les troubles du spectre de l’autisme : autrement dit l’autisme peut-il être causé par la perturbation du microbiote.

Pour cela il est prévu de transplanter les microbiotes de souris ayant des troubles gastro-intestinaux plus ou moins sévère dans des sujets sains afin évaluer le transfert des symptômes gastro-intestinaux chez les personnes autistes ainsi que les paramètres associés de comportement, de cognition, d’anxiété et de socialisation. Le professeur Joel Doré explique que :

 

On ne va pas découvrir le moyen de guérir l’autismeNous voulons simplement comprendre quel rôle joue le microbiote intestinal dans les troubles intestinaux dont souffrent les personnes autistes et, éventuellement, trouver un moyen de les soulager

 

Joël Doré est directeur de recherche et directeur d’unité adjoint de l’Unité Microbiologie de l’alimentation au service de la santé humaine. Il est également directeur scientifique de l’unité de service MetaGenoPolis. Avec son équipe, il explore les fonctions des micro-organismes intestinaux qui auraient des implications majeures en nutrition et en santé humaine. Formé à l’écologie microbienne, il a développé la métagénomique intestinale, à la fois vers des applications diagnostiques et comme outil d’étude des interactions aliment-microbiote-hôte. Ses travaux ont été récompensés à de nombreuses reprises et il a également reçu les Lauriers de l’Inra 2017 pour sa carrière.

Le prix Dassault de décembre 2017 se monte à 300 000 Euros pour financer le programme de recherche cité.

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Thierry on 16 janvier 2018 at 16 h 48 min
    • Répondre

    Bonjour Phantom,

    je tenais à vous remercier pour votre site internet qui m’a apporté beaucoup d’information sur l’autisme en général. Les articles sont bien écrits et on sent qu’ils sont fondés sur des recherches approfondies.
    Merci de partager vos informations 🙂

    1. Merci pour votre commentaire, c’est vraiment gentil. Je travaille actuellement sur une traduction des dix avancées les plus importantes en matière de recherche sur l’autisme en 2017. J’espère que cet article vous intéressera également. Bonne continuation.

    • CHASTAING on 11 juin 2018 at 19 h 10 min
    • Répondre

    ARTICLE TRES INTERRESSANT J’ADHERRE TOTALEMENT A CETTE RECHERCHE

    1. Merci. Vivement les premiers résultats scientifiques de cette recherche. S’ils sont accessibles j’en ferais un résumé dans un article sur ce site.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.