Le port du masque pour les personnes autistes : un scénario social

image_pdfimage_print
Femme qui porte un masque chirurgical
Port du masque chez les personnes autistes

Le port du masque pour les personnes autistes peut être difficile pour plusieurs raisons :
➡️ le contact du masque sur la peau peut être douloureux à cause des particularités sensorielles
➡️ le port du masque peut rendre la respiration difficile car il obstrue le nez et la bouche
➡️ les élastiques derrière les oreilles et la barrette nasale peuvent gêner la personne ou lui faire mal
➡️ la personne peut ne pas être en capacité de comprendre les raisons pour lesquelles elle doit porter le masque
➡️ la personne peut vouloir enlever le masque pour porter des objets à la bouche, dans une recherche de sensations gustatives ou tactiles
➡️ certaines personnes autistes ont des tocs et touchent leurs lèvres ou le dessus de leur bouche avec leurs mains
➡️ la personne autiste peut être impressionnée par le port du masque par les autres car elle ne voit plus le visage de la personne

Quelques pistes de travail peuvent être mises en oeuvre, notamment travailler un scénario social de port du masque pour les personnes autistes.

Les scénarios sociaux Les scénarios sociaux sont généralement utilisés auprès de personnes autistes. Une des dimensions de l’autisme étant la difficulté des personnes à s’adapter et à comprendre l’environnement social.
L’objectif du scénario social est d’illustrer une situation sociale de façon précise afin d’améliorer la compréhension sociale de l’élève ou son habileté à interagir socialement. Il vise ainsi l’adaptation de la personne à une situation ou un environnement (Gray et Garand, 1993).
Le scénario social est une courte histoire décrivant une situation sociale de façon détaillée et représentant ce qui est souhaité ou attendu de l’élève dans cette situation particulière. Le scénario social peut être écrit et illustré à l’aide de dessins, photos ou d’autres formes d’images.
Il est utilisé afin de présenter à la personne un comportement attendu, améliorer sa compréhension d’une situation sociale, expliquer un nouveau règlement ou un changement de routine. Source : Wikipédia

Je remercie l’association Pennsylvania Autism et ASERT, en particulier Andrea Layton, M.A., BCBA, (diplôme de niveau master en analyse du comportement) qui m’a autorisé à traduire ce scénario et à le partager gratuitement sur mon site internet.

ASERT (Autism Services, Education, Resources and Training) est un partenariat de centres médicaux, de centres de recherche et de services sur l’autisme, d’universités et d’autres prestataires impliqués dans l’accompagnement et les soins des personnes autistes de tous âges et de leurs familles. ASERT a été développé pour rassembler les ressources au niveau local, régional et national aux Etats Unis.

D’autres pistes que les scénarios sociaux peuvent être envisagées avec les personnes autistes :

✅ préférez des masques en tissu qui peuvent être plus doux au toucher si le contact heurte la personne. Na pas oublier de les laver à 60 ° ou 40 ° en cycle long

✅ essayez une visière en plastique qui permet de voir le visage et peut être moins impressionnante et moins inconfortable qu’un masque. Ne pas oublier de la désinfecter régulièrement avec un produit virucide

✅ commencez avec un temps court de port du masque et augmentez le progressivement jusqu’à allonger le temps que peut supporter la personne (habituation progressive)

✅ il existe des masques en plastique transparent au niveau du bas du visage pour les personnes autistes ou permettre aux personnes malentendantes de lire sur les lèvres

Pour certaines personnes le port du masque ne sera pas possible car cela générerait trop de souffrances. Dans ce cas il faut essayer de sécuriser le reste de l’environnement. Le respecter les gestes barrières notamment : aider la personne à se laver les mains régulièrement, lui rappeler la distance sociale, bien désinfecter les objets utilisés ou mis en bouche, éviter les sorties dans des endroits où il y a beaucoup de monde…

Vous pouvez télécharger l’ensemble du scénario ici :

Scénario complet port du masque pour les personnes autistes

Mais si vous voulez l’imprimer en format A4 c’est plus simple de le faire par page :

Page 1 scénario du port du masque pour les personnes autistes
Page 2 scénario port du masque pour les personnes autistes
Page 3 scénario port du masque pour les personnes autistes

Le lien Pinterest des scénarios de port du masque

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Excellent!! comme toujours! 🙂 <3 Merci infiniment ! <3 🙂 je partage évidemment! 😉 Belle JourNée 🙂

    1. Merci 🙂 Je remercie aussi l’association qui m’a permis de traduire et diffuser ses ressources gratuitement.

  2. Merci beaucoup

    • Coralie on 1 mai 2020 at 22 h 13 min
    • Répondre

    Merci pour tous ces précieux conseils

    1. Contente que ca puisse servir 🙂

    • Braha bahra on 2 mai 2020 at 16 h 50 min
    • Répondre

    Nous apprécions énormément vos efforts en faveur des personnes autistes. Que Dieu vous bénisse.
    Bonne continuation

  3. J’aimerais suivre vos publications

    1. Vous avez deux solutions : vous pouvez suivre ma page facebook si vous avez facebook : https://www.facebook.com/Comprendre.autisme/
      Sinon, quand vous allez sur mon site vous voyez une cloche bleu en bas à droite : elle vous permet de recevoir une notification sur votre pc ou mobile à chaque fois que je publie un article.

    • Françoise on 8 mai 2020 at 11 h 53 min
    • Répondre

    Mon fils autiste (25 ans) refuse de porter un masque, ce qui est un gros problème pour la reprise de ses prises en charge à compter du 11 mai. Est-ce que vous savez si le port d’une visière de protection (modèle utilisé en hopital) est autorisé par les autorités sanitaires pour remplacer le port d’un masque ? Merci d’avance pour votre réponse.
    Bonne continuation.

    1. Bonjour, normalement la visière remplace surtout les lunettes de protection, en tout cas c’est ce que la médecin co du centre sanitaire où je travaille m’a dit. Il faudrait normalement porter un masque sous la visière. Mais là je parle des professionnels soignants. Pour une personne autiste : entre rien du tout parce qu’elle ne supporte pas le masque ou porter la visière, c’est déjà beaucoup mieux de porter la visière. Ca protège quand même un peu des gouttelettes de salive. Et si la distanciation physique peut être appliquée en plus de la visière, alors c’est déjà très bien sanitairement parlant. Il faut s’adapter aux possibilités de la personne. La loi est souvent faites pour tous, sans tenir compte des particularités individuelles liées à différents types de handicaps.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.