Les classes inclusives pour les enfants autistes

4.82K Partages

Cet article est une traduction d’un texte de 2017 publié dans Spectrum News Inclusive classes are best option for some children with autism dont vous trouverez les références complètes en bas de page.

Les enfants autistes ayant de plus faibles capacités cognitives montrent une amélioration plus importante de leurs compétences cognitives lorsqu’ils sont placés dans des classes avec des enfants typiques plutôt que dans des groupes composés uniquement d’enfants autistes. Les chercheurs ont présenté des résultats non publiés lors de la réunion internationale sur la recherche en autisme de 2017 à San Francisco, en Californie.

Selon une autre étude présentée hier, de nombreux enfants autistes sont placés dans des classes spécialisées.

Les résultats contribuent au débat en cours sur les meilleurs paramètres d’éducation pour les enfants autistes.

Dans les deux études, David Mandell et ses collègues ont suivi à Philadelphie 102 enfants autistes d’âge préscolaire qui ont eu des interventions précoces pour cette condition.

En utilisant la Mullen Scales of Early Learning (les échelles de Mullen de la petite enfance) et le Autism Diagnostic Observation Schedule (échelle d’observation du diagnostic de l’autisme), les chercheurs ont évalué les compétences cognitives des enfants au début et à la fin de l’étude. Sur les 102 enfants, 29 ont été placés dans des classes inclusives, 35 dans des classes réservées aux enfants autistes, 29 autres sont allés dans des classes avec des enfants ayant d’autres handicaps et 9 ont été scolarisés à la maison.

L’équipe a ensuite suivi les progrès des enfants pendant neuf mois. Selon les conclusions préliminaires de 71 enfants d’âge préscolaire, les enfants les plus atteints de troubles cognitifs – ceux avec des scores inférieurs à 47,3 à l’évaluation de la Mullen Scales – ont amélioré leurs scores avec la marge la plus élevée lorsqu’ils étaient placés dans une classe ordinaire.

Les enfants placés dans des classes spécialisées dans l’autisme ou dans des classes d’éducation spéciale en général ne se sont pas améliorés.

Le type de classe ne semble pas avoir d’effet sur les enfants autistes dont les capacités cognitives sont élevées.

Les résultats sont inattendus car les enfants présentant les caractéristiques les plus graves de l’autisme sont régulièrement placés dans des classes réservées aux enfants autistes.

«Honnêtement, cela nous a surpris», déclare Allison Nahmias, une étudiante de troisième cycle du laboratoire de Mandell à l’Université de Pennsylvanie, qui a présenté le travail.

Dans une étude de 2014, l’équipe de Mandell a examiné les données d’un groupe d’enfants d’âge préscolaire de Philadelphie et a obtenu des résultats différents: les enfants autistes  ayant de meilleures compétences en communication, basés sur les scores de l’évaluation du développement des jeunes enfants, réussissent mieux dans des classes avec des enfants typiques que dans d’autres types de classe.

Nous nous attendions à cela, mais cela n’a pas été reproduit dans cet exemple.


Allison Nahmias

Le choix de l‘école

Selon Samantha Crabbe, coordinatrice de la recherche clinique à l’Université de Pennsylvanie, peu de recherches ont été menées sur les facteurs qui influent sur le choix des écoles par les parents pour leurs enfants.

Ceci est particulièrement critique pour les familles dans les districts scolaires urbains tels que Philadelphie, dit-elle. Les parents qui vivent dans des zones défavorisées ou qui appartiennent à une classe socio-économique inférieure risquent de ne pas disposer des informations ou des ressources nécessaires pour juger en connaissance de cause du meilleur type de classe pour leur enfant.

Crabbe a constaté que les mères moins scolarisées sont plus susceptibles de s’appuyer sur des opinions d’experts que sur leur propre jugement pour faire le choix d’une école pour leur enfant.

Les parents peuvent avoir l’impression qu’ils n’ont pas beaucoup d’options ou que celles-ci ne leur ont pas été expliquées

explique Batya Elbaum, professeur de recherche et de politiques en éducation spécialisée à l’Université de Miami, qui n’a pas participé à l’étude

Les chercheurs espèrent assigner au hasard des enfants autistes à différents types de classes afin d’en évaluer l’effet.

 
Inclusive classes are best option for some children with autism , Spectrum News, Hannah Furfaro, May 2017
Vous êtes intéressé par l'actualité scientifique sur l'autisme ?
Inscrivez-vous à Comprendre l'autisme
Et recevez un e-mail à chaque fois qu'un nouvel article est publié
Adresse e-mail non valide
Vous recevrez entre 3 et 5 mails par mois, faites l'essai vous pourrez vous désinscrire à tout moment et c'est entièrement gratuit

(2 commentaires)

    • Jean-François Bergevin on 23 mai 2019 at 19 h 39 min
    • Répondre

    Merci pour cet article.

    1. Contente qu’il vous ait plu 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.