Le projet Chatounets : monde du travail et intégration

195 Partages

Les personnes autistes ont souvent davantage de difficultés que les personnes non autistes à s’intégrer au sein de leur lieu de travail.

A cause des difficultés de communication et d’interactions sociales, les relations aux autres sont complexes dans n’importe quel environnement, y compris au travail.

Ainsi le processus de découverte des différents collègues et services peut prendre plus de temps à une personne autiste. De plus les entreprises sont souvent le lieu où s’alternent des relations familières, comme lors des pauses cafés ou déjeuner avec des collègues et des relations plus formelles, comme avec des supérieurs hiérarchiques ou des clients.

La compréhension des différents contextes et le fait d’adapter son comportement en fonction est difficile pour les personnes autistes.

Un autre point d’incompréhension est souvent lié au décalage qui peut exister entre les centres d’intérêts des personnes autistes et les centres d’intérêts des collègues non autistes. Il est parfois compliqué pour les uns et les autres d’échanger sur des sujets communs.

Une prise de poste dans un environnement nouveau peut générer de l’anxiété et du stresse. Plus les tâches et les relations sont expliquées clairement et anticipées, mieux la personne autiste pourra les comprendre dans de bonnes conditions pour elle.

Il faut être vigilant à l’intégration de la personne au sein de son lieu de travail et à l’accueil qui lui est fait. Les relations peuvent parfois tourner au harcèlement et devenir délétères pour la personne autiste.

Le projet Chatounets : travail et intégration

Vous êtes intéressé par l'actualité scientifique sur l'autisme ?
Inscrivez-vous à Comprendre l'autisme
Et recevez un e-mail à chaque fois qu'un nouvel article est publié
Adresse e-mail non valide
Vous recevrez entre 3 et 5 mails par mois, faites l'essai vous pourrez vous désinscrire à tout moment et c'est entièrement gratuit

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Naima Djahra on 15 juin 2019 at 14 h 30 min
    • Répondre

    Je suis intéressé d’avoir des informations pertinentes sur l’autisme. merci

    1. Vous pouvez vous abonner au site internet. Remplissez le formulaire d’inscription dans la colonne de droite “abonnez-vous à comprendre l’autisme” et vous recevrez un mail à chaque fois que je publie un article. Comme ca vous êtes informé en direct 🙂 c’est gratuit bien entendu et vous ne serez pas démarché pour de la publicité ou autre.

    • thibou on 19 juin 2019 at 16 h 21 min
    • Répondre

    J’ai une fille de 15 ans autiste je voudrais savoir si le psychiatre de l’ime présence ou est ma fille à tout les droits de décidé à ma place

    1. Non bien sur, c’est vous qui êtes le parent. Il devrait travailler en partenariat avec vous. Après je ne connais pas votre problématique particulière alors c’est difficile pour moi de répondre précisément. Mais d’une manière générale, c’est toujours plus profitable de travailler ensemble que les uns contre les autres. Malheureusement dans les faits, ca n’est pas souvent le cas. Essayer de demander un RDV avec lui pour lui expliquer votre point de vue et échanger sur des alternatives possibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.